Horizon Infini aux Iles de la Madeleine

Communiqué – Les multiples horizons d’une artiste navigatrice

 1er août 2013. Le Café Le Moussonneur de Cap-aux-Meules accueille l’exposition « Horizon Infini », de l’artiste Anjuna Langevin, du 1er août au 30 septembre 2013. Des tableaux inusités, teintés de surréalisme, où s’entrecroisent peinture et collage photographique, dans un imaginaire d’océan et d’ailleurs. Le vernissage aura lieu le jeudi 1er août à 17h.

L’exposition « Horizon infini » regroupe des toiles construites comme des totems. «Je travaille beaucoup la peinture avec mes mains. La sensation de la matière me permet de transmettre un mouvement intérieur. Les photos s’intègrent comme les pièces d’un casse-tête dont l’image finale ne serait pas connue à l’avance. »

 « La mer, la fluidité de l’eau, est très présente dans mes tableaux. J’ai passé tellement de temps à scruter l’horizon qu’il s’est en quelque sorte gravé dans mon regard. »

Fille de deux artistes, Anjuna s’embarque à 19 ans sur les bateaux cargos et complète une formation en navigation et des brevets d’officiers. Elle navigue dans l’Arctique, sur les Grands Lacs, en mer du Nord et en Méditerranée et ramène de ses voyages en mer de l’expérience de navigation mais aussi des milliers de photos et des cahiers à dessin bien remplis. Au fil du temps, parallèlement à de multiples métiers en gestion et en communication, elle explore les techniques mixtes, le montage vidéo et l’art performance. Récemment, son travail en art a été présenté dans le cadre des Rencontres internationales d’art performance au Centre d’artistes Vaste et Vague, à Carleton, et à Artscape Gibralter Point, à Toronto. Boursière du CALQ en 2013, elle complète actuellement une maîtrise en recherche-créationà l’Université du Québec à Rimouski. Elle est représentée par la Galerie L’imprévu, à Port-Daniel, et par la Galerie Caroline Jacques, à St-Fabien. Originaire du Saguenay, Anjuna Langevin vit présentement à Rimouski.

Publicités